Interview : Dominique Hoff, déléguée générale de la Fondation Gan pour le Cinéma