Spécial Cannes : 4e édition de Shoot the Book

La littérature rencontre le cinéma

Les 10 ouvrages sélectionnés à Shoot the Book pour leur fort potentiel d’adaptation à l’écran, ont été présentés par les éditeurs le 23 mai, au Salon des Ambassadeurs du Palais des Festivals.

L’événement Shoot the Book, organisé par la Société civile des éditeurs de langue française (Scelf) et le Bureau international des éditions françaises (Bief), a fait son retour à Cannes pour sa quatrième édition. L’occasion pour les éditeurs de pitcher, devant les producteurs internationaux – en anglais – les ouvrages sélectionnés par un jury de professionnels, composés entre autres de scénaristes, producteurs ou distributeurs, venus du monde entier.
Désormais encouragé par le Festival de Cannes, l’opération Shoot the Book est également en partenariat avec la Commission du film d’Ile-de-France et l’Institut Français, et soutenu financièrement par la Sofia et le CFC (Centre Français d’exploitation du droit de Copie).

Les 10 ouvrages retenus sont :33 jours, de Léon Werth (Editions Viviane Hamy) ; A woman in the polar night, de Christine Ritter (Propylean Verlag) ; Apocalypse Bébé, de Virginie Despentes (Grasset Fasquelle) ; Les Carnets de Cerise, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret (Editions Soleil) ; Les Cobayes, de Tonino Benacquista et Nicolas Barral (Dargaud) ; L’été des lucioles de Gilles Paris (Editions Héloïse d’Ormesson) ; La femme de Georges de Véronique Bizot (Editions Actes Sud) ; Liverpool Street de Anne C. Voorhoeve (Ravensburger) ; Le Seigneur des porcheries de Tristan Egolf (Editions Gallimard) ; Stupor Mundide Néjib (Editions Gallimard Jeunesse).